• Une arrivée mouvementée

    Les péripéties commencent dès l'aéroport de Mexico. Au moment d'embarquer à bord du vol en partance pour la Havane, l'hôtesse me dit que mon visa n'est pas valable car l'agence de voyage a inversé mon nom et mon prénom dans les cases. Je pique donc un sprint jusqu'au bureau des visas pour en refaire un... Bref, je monte finalement dans l'avion. A bord je discute avec mes 2 voisins, Anita une Allemande et Patel un Suédois. Nous sympathisons et décidons de partager un taxi à l'arrivée à la Havane.

    Mais avant de sortir de l'aéroport, il faut passer la douane... Une longue file de personne attend déjà lorsque nous arrivons. Des douaniers arpentent les files, posant quelques questions ici et là. Ils questionnent Anita qui leur répond en anglais, ils me questionne, je leur répond en espagnol... Et hop ils me sortent de la file pour m'emmener dans un bureau à part pour un questionnaire plus approfondi. "Pourquoi venez-vous à Cuba?" "Pourquoi voyagez-vous seule?" "Qu'est-ce qui vous intéresse à Cuba?" "Avez-vous des appareils d'enregistrement audio et vidéo?" etc etc... Puis ils m'accompagnent à la salle des bagages pour fouiller mon sac et vérifier mes dires... Avec un grand sourire ils me remercient pour ma coopération. Je remballe tout pour rejoindre Patel et Anita qui m'attendent. "Mais vous ne voyagez pas seule??" me lance le douanier suspicieux. "Si si je les ai tout juste rencontré dans l'avion!".

    Nous cherchons un distributeur pour retirer des CUC. Mais le distributeur est vide. Heureusement j'ai quelques euros qui trainent dans mon porte-monnaie que j'échange pour avoir de quoi payer le taxi.

    Une fois dans le taxi le stress de l'arrivée redescend. Le chauffeur est adorable, il nous fait une petite visite de La Havane en chemin avec un arrêt photo à la plaza de la Revolucion.

    Nous arrivons chez Carol, mon contact à La Havane. Elle et son fils Ale m'attendent de pied ferme. Après de chaleureuses salutations, Carol se charge de trouver un logement à Patel et Anita chez une voisine. Puis elle me prépare un délicieux jus d'ananas et j'entreprends de remonter mon vélo avec l'aide d'Ale. Nous mangeons tous les 3 puis Ale m'emmène sur le malecon, le front de mer de la Havane. C'est tout mignon, et on voit bien les étoiles de là. Nous rentrons et je prépare mes sacoches et mon itinéraire pour le lendemain. Je quitterai directement la Havane que je visiterai à la fin de mon séjour.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :