• On the center again!Quand on aime, on ne compte pas ! La partie qui m'attirait le plus en venant en Australie était le Centre Rouge, c'est donc pourquoi j'avais choisi de le faire en vélo. Mais pourquoi pas le refaire une deuxième fois? On prend les mêmes et on recommence ! Enfin, pas tout à fait les mêmes, puisque cette fois ci j'avais avec moi comme jolie valeur ajoutée Papa et Maman ! Et le vélo, ils n'y tenaient pas vraiment, alors nous avons loué un van que nous avons baptisé Oz'Car. En route pour l'aventure !


    1 commentaire
  • Quoi de mieux pour entamer cette traversée Sud-Nord que de se rendre au point le plus méridional du continent Australien, à savoir Wilsons Promontory? Plus qu'un simple phare du bout du monde, c'est un merveilleux parc naturel regorgeant de faunes, de flores et de paysages plus incroyables les uns que les autres.

    Wilsons PromontoryWilsons PromontoryWilsons Promontory


    votre commentaire
  • Kangaroo IslandAprès avoir longé la côte et découvert les merveilles de la Great Ocean Road ( voir  http://ozlevoyage.eklablog.com/la-great-ocean-road-a82816350 ), nous avons pris un ferry pour Kangaroo Island. Cette grande île au large de Victor Harbour regorge de merveilles naturelles. On y trouve une faune exceptionnelle, principalement endémique.

     Kangaroo Island est chargée d'HistoireKangaroo Island et de mystère. Séparée du continent australien par une montée du niveau de la mer il y a environ 10 000 ans, des outils trouvés sur place laissent à penser que des aborigènes auraient vécu sur l'île, mais ont depuis mystérieusement disparu. Il existe diverses théories sur la cause de leur disparition: maladie, guerre, changements climatiques ou exode. Toujours est-il qu'à présent l'île est surnommée "L'île Maudite" par les aborigènes, qui ne veulent plus s'y rendre.

     Kangaroo IslandUn peu plus tard, au début du 19ème siècle, Kangaroo Island a été le théâtre de la rencontre entre le navigateur Anglais Flinders et le navigateur Français Baudin. Alors que leurs 2 pays respectifs étaient en guerre, les 2 hommes chargés de cartographier les côtes de l'Australie (encore appelée la Nouvelle-Hollande à l'époque) échangèrent leur données autour d'un repas amical. Cette rencontre a laissé son nom à une baie de l'île, Encounter Bay.

    Notre première halte sur l'île a étéKangaroo Island Pelican Bay où nous avons été reçu par Liz et Scott, 2 cyclistes que j'avais rencontré pendant mon voyage en vélo. Quel bonheur de les revoir ! Ils ont une immense propriété aux portes d'une réserve naturelle. Des kangourous et autres marsupiaux en tout genre sautillent joyeusement dans leur jardin. Autour d'un bon diner, ils nous ont raconté l'histoire de l'île et indiqués les différentes choses à y voir.

     

    Kangaroo IslandLe lendemain matin nous sommes donc partis en direction de Seal Bay. Comme son nom l'indique, des centaines de phoques vivent sur cette plage. Nous y étions juste après la période des naissances, nous avons eu la chance de voir plusieurs bébés. A-DO-RA-BLE... Nous avons assisté à une scène magique, une maman rentrant de la pêche et appelant son petit, rampant dans tous les sens pour le retrouver. Alors le petit, sorti de sa cachette, s'est mis à "courir" maladroitement vers elle pour se jeter dans ses "bras". Bon c'est très imagé car leur anatomie ne leur permet ni de courir ni de se faire un câlin comme nous l'entendons, mais je vous assure ils se sont fait des bisous! Et moi j'ai versé ma petite larme... La nature est capable de nous offrir de grands moments d'émotion !

    Pendant ce temps Papa était occupé àKangaroo Island regarder et photographier un serpent. C'était un petit serpent noir, paressant presque inoffensif. Mais nous apprendrons plus tard qu'il s'agissait d'un serpent tigre, figurant dans le Top 10 des serpents les plus dangeureux au monde (avec une belle 3ème place soit dit en passant... ).

    A la pointe Est de l'île se trouve des formations géologiques époustoufflantes, Admirals Arch et Remarkable Rocks. C'est également dans les rochers de cette extrémitié insulaire que se trouve une colonie de phoques à fourrure.

    Kangaroo IslandKangaroo IslandKangaroo Island


    1 commentaire
  • Comme nous empruntions à quelque chose près la route que j'avais parcouru à vélo, j'ai voulu revoir ces personnes qui ont été importantes dans mon aventure. J'avais gardé contact avec la plupart d'entre elles par téléphone ou par mail, mais j'avais très envie de les saluer et de les présenter à Papa et Maman.

    Notre premier stop fut pour Bill, qui souvenez-vous m'avait hébergé à Kapunda un soir d'orage. Je n'avais ni son numéro ni son adresse, mais je me souvenais où se situait sa maison. Quelle ne fut pas sa surprise quand il ouvrit la porte ! Il m'a pris dans ses bras et m'a demandé de lui raconter toute mon aventure autour d'un café. Quand je suis repartie, il m'a donné son adresse en me demandant de lui écrire une carte de France. Promis Bill !

    RetrouvaillesPuis nous avons mis le cap sur la Clare Valley. Après quelques visites de cave, nous avons passé une merveilleuse soirée avec Kerstin et Louise. Quel bonheur de les retrouver ! Papa et Maman les ont beaucoup apprécié. Et elles nous ont gâté ! Pour la suite de notre voyage, elles nous ont offert un pot de confiture maison pomme-rosé et des bouteilles de vin à déguster.

    Un peu plus loin dans les Flinders Ranges,Retrouvailles c'est Tim et Tiffany que nous avons retrouvé dans leur pub de l'Outback. Pas question d'aller guider le troupeau aujourd'hui, c'était jour de fête ! Papa et Maman ont pu découvrir ce qu'était l'ambiance au pays des cowboys australiens !


    votre commentaire
  • Wilpena PoundWilpena Pound est un amphithéâtre naturel de 80 km2 au coeur du parc naturel des Flinders Ranges. Pour les aborigènes, il s'agirait des corps de 2 serpents qui auraient mangé les participants d'une cérémonie rituelle au milieu du bassin. Repus et ne pouvant plus se mouvoir, ils seraient morts d'une indigestion ainsi enlacés, donnant naissance à Wilpena Pound. Pour les géologues, il s'agirait du résultat de l'érosion sur plusieurs millénaires qui a peu à peu fait disparaître les couches de roches les plus tendres de l'intérieur du bassin, et laissé une couche de roche dure sur son pourtour.

    De nombreuses randonnées pédestresWilpena Pound permettre d'explorer Wilpena Pound. Avec Papa et Maman nous avons emprunté l'une d'elles pour avoir une jolie vue sur le bassin. Il n'est pas rare de croiser sur les chemins des kangourous, des émeus, des oiseaux en tout genre. Il paraitrait même que des araignées géantes peuplent le fond du bassin. Heureusement, nous sommes restés sur le pourtour...


    votre commentaire
  • Alors que pendant mon voyage en vélo j'avais découvert Uluru sous de magnifiques cascades d'eau de pluie, je l'ai à présent aperçu sous un soleil splendide et une chaleur écrasante. Il faisait si chaud que la randonnée qui en fait le tour était fermée après 11h. En voyant Uluru, Papa et Maman ont réalisé un rêve d'enfant...

    Uluru et Kings Canyon sous le soleil !Uluru et Kings Canyon sous le soleil !Uluru et Kings Canyon sous le soleil !                                         


    1 commentaire
  • Kings CanyonLorsque j'étais passée à Kings Canyon la première fois, je n'avais fait que la randonnée au coeur du Canyon, qui offre un aperçu de la végétation et de la faune en présence, mais qui ne permet pas d'avoir une vue globale du lieu. Avec Papa et Maman nous sommes donc partis à l'aube à l'assaut de la montagne. A 7h du matin il faisait déjà chaud et les mouches étaient déjà partout. Ah oui parce que je n'en ai jamais fait mention jusque là, mais dans le centre rouge les mouches sont reines! Elles sont partout dès que le soleil se lève et repartent à la nuit tombée. Elles vous laissent tranquille tant que vous avancez, mais dès que vous vous arrêtez c'est l'invasion, des centaines de mouches se posent sur vous et tentent de rentrer dans tous vos orifices, nez, bouche, oreilles, yeux... Un vrai fléau, mais bon, il parait que manger des insectes est à la mode... Perso j'en ai croqué plus d'une !

    La randonnée commence par une longue,Kings Canyon une très longue série de marches immenses et irrégulières. La progression lente permet d'apprécier la vue qui se dégage peu à peu de derrière les sommets. Et c'est assez impressionnant de voir ce canyon en premier plan et cette plaine si plate à perte de vue. Avec la chaleur, nos bouteilles d'eau descendaient vite. Avec Papa nous avons aidé Maman dans les passages délicats, mais elle s'en sortait finalement très bien, je suis super fière d'elle !

    Kings CanyonLa vue d'en haut est magique. Nous avons passé un moment à la regarder, en silence. Dame Nature sait si bien s'y prendre pour nous donner le sourire ! Au coeur du canyon se cachent de petites sources d'eau, autour desquelles la végétation est luxuriante. D'ailleurs certains endroits du canyon ont des noms assez évocateurs comme le jardin d'Eden.

    C'était une superbe randonnée, pas à mettre entre toutes les chaussures car un peu technique mais c'était un régal de partager ça avec Papa et Maman ! Bravo à eux !

     

     


    1 commentaire
  • Problème techniqueAlors que nous nous étions arrêté sur une aire de repos pour passer la nuit et que nous préparions tranquillement le bivouac, mes yeux se sont posés sur la roue avant droite d'OzCar, et là, stupeur ! Une énorme plaie prête à s'ouvrir scarifiait le pneu. Ni une ni deux Papa a décidé qu'il fallait utiliser la roue de secours. Mais la nuit allait nous prendre, il a donc vérifié que nous avions tout sur place pour procéder à la réparation, pendant que Maman et moi préparions de quoi nous réhydrater (l'apéro quoi).

    Au petit matin, éclairés par un magnifiqueProblème technique soleil de début de printemps, nous voilà donc à 4 pattes dans le sable pour poser le cric et changer la roue. Finalement Papa avait eu un bon entrainement de changement de roues à Cuba, alors sous sa directive nous avons formé une équipe de choc à faire pâlir la team de Ferrari !


    1 commentaire
  • Kakadu National ParkLe parc national de Kakadu est l'une des réserve naturelle les plus importantes d'Australie. Outre ses fameux crocodiles, on peut y rencontrer bon nombres d'espèces d'oiseaux, des marsupiaux en tout genre ou encore des dingos ou des buffalos. C'est également un haut lieu de culture aborigène avec de nombreuses peintures rupestres ancestrales.

    Kakadu National ParkNous avons passé 2 jours dans le parc. Bien que la majorité des routes soient des pistes et donc uniquement accessibles en 4X4, nous avons tout de même pu faire de l'observation d'oiseaux et chercher des crocodiles. Côté volatile, nous avons vu des aigles pêcheurs, le kukaburra bleu, plusieurs sortes de martin-pêcheur et la migration des oies sauvages. Côté crocos, pour sûr eux nous ont vu mais nous non. En effet ils sont capables de rester des heures durant sous l'eau, sans générer une seule bulle, attendant ainsi le passage d'une proie imprudente.


    votre commentaire
  • Après 5 semaines fabuleuses, nous sommes arrivés à Darwin, signe de la fin du voyage pour Papa et Maman et d'une nouvelle histoire à écrire pour moi. Les au revoir ont été un peu douloureux, mais l'on se revoit à la maison dans 5 mois!

    A Darwin j'ai retrouvé Aaron qui m'avait gentiment accueilli chez lui une semaine lors de mon précédent passage dans la capitale du Northern Territory. Membre de la Navy, il m'a fait visité son bateau et essayé toutes sorte d'uniformes... Une bonne partie de rigolade! Nous avons également partager de longues discussions sur son balcon face à la marina, et des footings le long de la plage.

    Arrivée à DarwinArrivée à DarwinArrivée à Darwin

    J'ai également revu Maxime et Julie, mes amis français avec qui j'avais pris l'avion à Paris. Après avoir visité la côte Ouest au départ de Perth, ils sont arrivés à Darwin où ils ont choisi de travailler quelques mois histoire de redorer le cochon pour continuer leur voyage sur la côte Est. J'ai retrouver Brad aussi, Marie et Etienne, d'autres amis cyclistes rencontrés à Darwin lorsque je travaillais.

    Au final j'ai profité de cette semaine pour revoir mes amis et préparer la suite de mon voyage. Direction la côte Est!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique