• Navasota - Evergreen : 118 km

    Navasota - Evergreen : Quoi de mieux pour commencer la journée que d'énoooooormes pancakes ? L'avantage de voyager en vélo c'est qu'ils seront vite éliminés ! Quel régal ! De bons vrais pancakes américains dégoulinant de sirop d'érable. Miam ! Une fois l'estomac bien rempli, nous pédalons toujours plus à l'est, à travers champ d'abord puis nous ne tardons pas à arriver à l'orée de la forêt. Il fait grand beau une fois de plus, oubliées les journées froides de l'Ouest !

    Navasota - Evergreen : A l'horizon nous apercevons un énorme nuage de fumée du à un feu de forêt. Un hélicoptère tourne autour, semblant surveiller la zone. En effet, c'est un feu volontaire pour entretenir la forêt. Mais sacré feu quand même ! La route dans la forêt est un pur régal : c'est beau, c'est calme, le revêtement de la route est bon et le soleil brille. Les écureuils et les pics sont les maîtres de ces lieux. Quelques lacs parsèment les bois, offrant un peu de fraicheur aux environs.

    Navasota - Evergreen : Nous roulons jusqu'à la tombée de la nuit. Lorsque le soleil commence à se coucher, nous nous arrêtons à un carrefour pour faire des photos de cette lumière exceptionnelle. L'atmosphère est calme et paisible. C'est alors que déboule un quad à vive allure de la route secondaire, pour emprunter un chemin forestier. 10 secondes après arrive la voiture du shérif, toute sirène hurlante. Il nous demande en hurlant où est passé le quad. Nous pointons le chemin forestier du doigt. Le shérif démarre en trombe, le quad ressort, l'arrestation va avoir lieu et nous, nous nous retrouvons au milieu de cette scène digne d'un film hollywoodien. Ni une ni deux, nous sautons sur nos vélo pour déguerpir. Deux autres voitures de shérif arrivent. Nous filons pour trouver un endroit où camper loin de cette agitation.

    Navasota - Evergreen : Un peu plus loin nous trouvons une église avec de la lumière. Nous allons demander si nous pouvons camper à son abord. Le pasteur est en vacances mais les fidèles nous accueillent les bras ouverts. Comme tous les lundis soir, ils se réunissent pour jouer aux dominos, plus précisément au 42. Ils nous apprennent les règles puis nous nous installons à une table pour jouer. Après une première partie hésitante, une fois les règles bien compris, nous remportons la seconde haut la main. L'un des fidèles, Lee, nous offre l'hospitalité dans sa maison à quelques minutes de l'église. Il nous explique les fondamentaux de son courant religieux, nous offre le repas et une chambre chacun pour un repos bien mérité.


  • Commentaires

    1
    T2
    Mardi 10 Février 2015 à 16:40

    Salut Valou, mieux qu'a Cuba le domino ?

    Bon trip et faite gaffe aux mecs en Quad, pas fiable ces gars la. hahahaha

    Bises

    2
    le20bollee
    Jeudi 12 Février 2015 à 09:06

    Tu es sûre que ce n'était pas un western du futur et que vous n'avez pas été pris pour des figurants...............

    Bon courage.

    Biz

    3
    Mercredi 18 Février 2015 à 05:49
    Hahaha oui mieux qu'à Cuba le domino je n'ai pas perdu en 2 minutes, j'ai même gagné! Le western du futur... c'est une idée... en tout cas on a bien eu peur!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :