• Caibarien - Santa Clara : 73 km

    Caibarien - Santa Clara : 73 kmJe prends le petit déjeuner au soleil et en terrasse ce matin avec Christian et Martine, un couple de Français qui fait le tour de l'île en voiture. Nous échangeons sur nos expériences cubaines et ils me donnent des tas de bons plans pour ma visite future de Trinidad. Nous prenons notre temps, c'est si bon de lézarder au soleil ! Eux partent pour le Cayo Santa Maria pour une journée à la plage et moi j'ai une étape courte pour aller jusqu'à Santa Clara. Je me rends en premier lieu à Remedios, à une dizaine de km de là.

    Caibarien - Santa Clara : 73 kmRemedios est une petite ville très charmante qui a gardé ses traditions et son âme cubaine. Les rues sont pavées et arpentées par des carrioles tirées par des chevaux. Il y a deux églises catholiques, celle de la paroisse del Carmen et celle de San Salvador. Je me plais à errer dans ces ruelles pour admirer le quotidien des remederos. Il se met à pleuvoir, je m'abrite sous le porche d'un café donnant sur la place principale. A côté de moi, un habitant de la cité attend lui aussi que l'averse se termine. Il me sourit et entame la conversation. Il me pose d'abord des questions sur mon voyage, puis à mon tour je le questionne sur sa ville. Il m'explique que la grande fierté de ce petit village sont Las Parrandas, un carnaval organisé au moment de Noël. Les deux paroisses catholiques s'affrontent dans la nuit du 24 Décembre avec des carrosses, des costumes, des feux d’artifice, des pétards, des lampions... Cette tradition remonterait au début du XIXe siècle, lorsque des habitants auraient voulu réveiller leurs voisins en musique afin de les contraindre à se rendre à la messe de minuit. L’année suivante, les voisins se vengèrent en relevant le défi, et c’est ainsi que depuis, chaque 24 décembre, les deux quartiers de la ville (El Carmen et El San Salvador) s'adonnent à une compétition pour l’honneur, car chacun des quartiers se proclame le vainqueur ! Cette fête traditionnelle a pris une grande ampleur car maintenant elle dure plus d'une semaine et attire les foules du monde entier. 

    Caibarien - Santa Clara : 73 kmNourrie de cette nouvelle histoire, je repars en direction de Santa Clara. Je me rends en premier lieu au mémorial du Che. Une statue a son effigie est érigée au-dessus du mémorial. Il n'est pas permis de prendre des photos à l'intérieur, aussi je n'aurais que les mots pour illustrer ce que j'ai pu voir. Lorsque l'on pénètre à l'intérieur du mémorial, on peut sentir que ce lieu est chargé d'émotions. 38 dalles apposées sur les murs rendent hommage aux compagnons révolutionnaires du Che tombés au combat à ses côtés. Au fond de cette petite pièce à la lumière tamisée, un décor de jungle tropicale entoure la stèle du Che, surmontée par une flamme éternelle.

    Caibarien - Santa Clara : 73 kmLe Che est Argentin, il est mort au combat en Bolivie, mais son corps a été rapatrié à Cuba et plus particulièrement à Santa Clara car c'est ici qu'il a mené l'un des combats les plus importants de la révolution cubaine. En effet, le 29 Décembre 1958, le Che a commandité l'attaque d'un train blindé rempli d'armes et de munitions. Cette prise a été décisive dans la victoire des révolutionnaires. Aujourd'hui, les restes du train blindé ont été transformé en musée relatant heure par heure les détails de l'attaque.

    Caibarien - Santa Clara : 73 kmJe prends ensuite la direction du centre ville pour trouver une casa où passer la nuit. Je frappe à la porte d'Obregon mais il est complet. Il appelle sa sœur qui loue également une chambre, et qui accepte de m'héberger. Sa casa se trouve de l'autre côté de la place centrale, alors Alejandro, son fils, vient me chercher en vélo. La casa s'appelle Los cactus en clin d'œil à la collection d'Alejandro, professeur de botanique. Maria, sa maman, m'accueille comme une princesse. Pendant que je prends ma douche elle me prépare un jus d'ananas et un plan pour explorer le centre ville. Le soir, le repas est un festin, Maria est une cuisinière hors pair.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :